Demander le programme

Le premier jour du Tournoi sera particulièrement chargé puisque pas moins de 26 rencontrent y sont programmées.  Nous débuterons avec le derby « beaulieusardais » entre les équipes des sympathiques Frank (REGIO/CLIM/ENV) et Michel (CNECT) et un intéressant ECFIN-EEAS, deux matches qui nous donneront déjà une opinion sur les forces en présence.  AGRI aura l’avantage de connaître le résultat de ses adversaires avant d’entrée en lice.  Un avantage ?  Pas certain car il y aura déjà une certaine pression sur les épaules de la bande à Dario qui affrontera d’entrée la redoutable ECFIN emmenée par son solide capitaine Anton.
Les premières confrontations du groupe A suivront ensuite avec de fameuses joutes qui verront s’affronter des candidats à la victoire finale.  Le SG/HR de Gianmarco et Giovanni devra faire face à une forte opposition de la part de l’OIB de notre ami Claudio et la DGT de Benjamin, toujours à la recherche du titre suprême.  Mais attention à OLAF d’Ivica et Cédric et à NEAR de Carlo qui ne lâcheront rien.
La journée du samedi se terminera en apothéose avec les 6 rencontres du « groupe de la mort« .  Qui du SCIC de Francesco, du PMO de Fil, de la RTD de Kostas et de l’EMPl d’Olivier parviendra à s’extirper de ce groupe pour rejoindre les 1/4 ?
Le dimanche verra l’entrée dans le tournoi du SJ/MARE, gonflé à bloc pour défendre son titre. Mais l’équipe chère à Marek et Jérémy devra déjà batailler ferme pour éviter les pièges que constituent les solides formations d’ENER/MOVE de Kaï, de la BUDG de Petr et Freddy et de TAXUD/EASME d’Andreï.
L’équipe de DEVCO mise en place par Martine et Sébastien est l’épouvantail du groupe E et, pour de nombreux observateurs, se présente comme le favori numéro 1 de cette édition. Parviendra-t-elle à assumer ce rôle de grand favori ? Il faudra déjà assurer contre les Diables rouges de Wim, les Lions de Xavier et de Daniel et les coalisés d’EAC/EACEA de Gaspare.
Entre les matches des groupes D et E, nous pourrons également suivre les matches du Tournoi inter-institutions qui, cette année accueillera deux nouvelles équipes : l’OTAN et la Représentation Permanente de Pologne. Le Conseil et l’ONU, habitués du Tournoi, joueront donc en terrain inconnu alors le Comité des Régions et l’équipe représentant la Commission tenteront de tirer leur épingle du jeu. .