Schuman Trophy 2016 – Le rendez-vous manqué

TOMBOLA : la liste des numéros gagnants est publiée ci-dessous.

Cette belle journée du 21 mai 2016 clôturant la 20ème édition du Schuman Trophy aurait dû être ponctuée par une superbe finale entre deux équipes phares de la décennie. Celle-ci aura tourné court suite à une sauvage agression et des comportements indignes de membres du personnel de notre Institution. Je n’en écrirai pas plus car ces énergumènes ne méritent pas qu’on s’attarde sur leurs méfaits.

Au contraire, je voudrais témoigner de la formidable ambiance qui avait régné jusqu’alors, dans les installations de notre Centre interinstitutionnel flambant neuf et baigné d’un soleil printanier.

De nombreux joueurs et leurs familles s’étaient donnés rendez-vous pour ce « retour » à Overijse et la terrasse grouillait d’enfants venus s’amuser le temps d’un après-midi et regarder papa jouer au foot.

Des ¼ de finale disputés et pleins de suspense avec deux décisions tombées après les penalties : RTD se défaisait (2-1) de DEVCO, déforcé mais courageuse. Le SCIC (1-1) et le SJ/MARE (0-0) devaient attendre la série des penalties pour passer in extrémis au détriment de DGT et de la BUDG alors que le PMO, très concentré, écartait les grands favoris d’EEAS par le plus petit écart.

Dans la première demi-finale, la RDT, brillante mais incapable de concrétiser sa suprématie en première période, se faisait surprendre par deux superbes contre-attaques des interprètes du SCIC, qui, une nouvelle fois, démontrait son expérience à ce stade de la compétition.

La seconde demi-finale opposant le tenant du SJ/MARE et le PMO demeura indécise un long moment jusqu’à l’ouverture du score par le PMO qui fit alors cavalier seul pour l’emporter sèchement sur le score de 3-0.

Malgré la déception d’avoir perdu son titre, le SJ/MARE, en grand du tournoi, restait concentrer jusqu’au bout et se classait 3ème en battant la RTD (2-0).

Ensuite, tout était prêt pour l’apothéose qui, après un début prometteur, prit fin à la 19ème minute.

Il ne sera pas facile de se relever de ce moment de folie mais ce dénouement raté ne nous empêchera pas de poursuivre notre chemin car une infime minorité ne pourra jamais venir à bout de notre énergie et de notre volonté car nous gardons toujours à l’esprit qu’au bout de chaque édition, il y a des enfants qui vivront mieux grâce à nous.

Ce « nous », c’est bien entendu, vous, Paola, Michèle, Michel, Sabino, Silvio et tous les jeunes qui vous êtes dévoués ce samedi lors de votre premier « Schuman », vous, nos amis de Rosières, qui nous accueillez depuis maintenant 3 ans, vous, Dario, Marek, Jérémy, Julio, Matt, Benjamin, Bruno, Anastasia, Sébastien, Martine, Francesco, Richard, Jonathan, Frank, Wim, Cédric, Ivan, Peter, Ivo, Anton, Xavier, Mario, Kai, Carlo, Egbert, Oli, Erik, Claudio, Michel, Marc, Nino, Seba, Fil et tous nos amis dans les DG et les Offices qui perpétuez cette formidable aventure au sein de vos services, vous, nos fidèles parrains qui nous soutenez depuis tant d’années.

VIVE LE SCHUMAN TROPHY.